fbpx
Collaboration spéciale,  Vidéo

La vibralisation et le cœur vibral

Retranscription par Daniel Picard
Retour sur le direct de Chantal Lutfy – La vibralisation et le cœur vibral
Sur Facebook le 17 avril 2020
www.facebook.com/chantal.lutfy/videos/3432297293451260


Vibraliser son énergie – Signification

Capacité de se mettre en résonance avec son essence vibratoire pour ensuite la laisser diffuser.
Renouer avec son pouvoir d’alchimie, avec sa magie intérieure.
Vibraliser c’est s’imprégner via l’énergie du centre cœur de sentiments nobles, jusqu’à ressentir cette essence qui vibre en nous, pour ensuite la faire exister via nos espaces les plus subtils. Émaner, mais avec la pompe du centre cœur.
C’est beaucoup plus que mentaliser et projeter des intentions avec son mental. Mentaliser implique des intentions motivées par des manques. Dans la vibralisation, il n’y a aucune directivité, l’énergie est diffusée de tout son être, il y a une spiritualisation de la matière.

Vibraliser son énergie – Procédure

Cette intervention énergétique se fait par le biais de trois chakras, en position assise ou couchée : le chakra racine, le chakra sacré et le chakra du cœur (2e pont : thymus ou cœur vibral).


1) À la base de toute intervention énergétique, il y a l’ancrage : enracinement à la terre, connexion au ciel et acceptation de notre incarnation présente (même si notre vie est très difficile). Un meilleur ancrage permet une élévation vibratoire plus haute. L’ancrage implique une connexion cosmo-tellurique : faire descendre l’énergie du ciel et faire monter l’énergie de la terre dans notre verticalité sacrée dorée.


2) Une fois l’ancrage établi, on intervient par le sacré (2e chakra). On va chercher, en quelque sorte, la bougie d’allumage au niveau du sacré pour permettre au cœur vibral de diffuser ou de vibraliser son énergie emmagasinée. À noter que le sacré est le siège de la manifestation, de la création, y compris la création d’un mécanisme puissant de guérison.


À noter que le chakra sacré comporte deux espaces : une partie feu dans la partie postérieure du corps, et une partie eau dans la partie antérieure du corps.
On se sert de la partie eau pour vibraliser l’énergie. Avec une main placée sur le sacré, on se met en connexion avec les eaux ou les fluides en nous et on sent la résonance de cette connexion au niveau du sacré. On fait ensuite monter par le devant (face antérieure du corps) le flux d’énergie eau par une petite ligne de couleur or jusqu’au thymus (cœur vibral). Pour favoriser la circulation de ce flux d’énergie, on place une main sur le sacré et l’autre sur le thymus.


3) Une fois le flux d’énergie rendu au niveau du cœur vibral, on laisse cette énergie se diffuser dans tout le corps et au-delà. Pour diminuer la pression pouvant s’exercer sur le cœur physique, il convient d’expirer fortement par la bouche grande ouverte (relâchement du souffle). Si on a une intention, on la dépose en soi et on la relâche avec l’énergie qui se diffuse. On peut imaginer que cette énergie sort de nos pores de peau. Une fois l’intention vibralisée, on n’y pense plus. Ramener une demande en conscience exprime un doute, un manque de foi et de confiance au grand plan. Il importe aussi d’accepter que l’intention puisse ne pas se manifester, selon la vision de l’âme.
On peut diriger plus spécifiquement l’énergie vibralisée vers un espace fragilisé du corps ou vers une autre « cible » intérieure ou extérieure. En fait, on peut diffuser l’énergie vibralisée vers tout…

Notions générales sur les dons :
Les dons psychiques sont accessibles à tous. Il n’y a pas de personnes privilégiées. Il suffit de se mettre en contact avec son entièreté, de reprendre son pouvoir personnel. Le champ morphique, qui relie les gens, est très aidant dans la connexion avec les autres.

Vibraliser son énergie (procédure) :
Le cœur vibral s’exprime par un amour universel, sans limites, sans attachement. Il est un appel à servir.

Cœur vibral (accès) :
Un portail énergétique très important s’est ouvert en mars 1999, c’est-à-dire il y a 21 ans, ce nombre correspondant au grand cycle de transformation. C’est à ce moment que l’accès a été donné au cœur vibral. Pour l’activer, le taux vibratoire doit s’élever doucement afin d’être en mesure de supporter la puissance de l’énergie d’amour dans le corps physique. L’accès au cœur vibral peut être à l’origine de frissons, d’explosions, de spasmes, d’orgasmes énergétiques.

Cœur vibral (développement) :
On favorise le développement du cœur vibral…

  • En se détachant de ses croyances, de ses conditionnements, de ses jugements…
  • En s’élevant dans ses fréquences, ses vibrations, au-dessus de toute forme d’intentions intéressées.
  • En étant dans l’instant présent.
  • Par l’amour de soi, l’acceptation de ses espaces d’ombre et de lumière.
  • Par le non-jugement de soi et des autres.
  • Par le détachement (aimer au point de laisser aller, sans retenir l’objet d’amour).
  • En posant un regard d’amour, de bienveillance, de compassion, de gratitude… sur tout.
  • En laissant l’espace divin intervenir dans sa vie.
  • Résumé de la démarche à suivre pour vibraliser l’énergie et favoriser le développement du cœur vibral :
  • On s’ancre solidement à la terre et au ciel, on prend conscience de son incarnation actuelle et on l’accepte.
  • On se met en résonance avec la partie eau (à l’avant du corps) du chakra sacré.
  • On fait vibrer ses eaux.
  • On fait monter l’énergie du sacré jusqu’au thymus (cœur vibral).
  • On permet à cette énergie vibralisée de se disperser.
  • On peut aussi travailler l’ouverture de la conscience avec le cœur vibral.
  • On cultive un regard de beauté sur la vie en général…

Collaboratrice et auteure
Chantal Lutfy  

Suivre les commentaires
Notifier les
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir les commentaires
0
S'il-vous-plaît, laissez-moi un commentaire.x
()
x